Pole Electromagnétisme (2)

Highlight: Le pôle Electromagnétisme

Bonjour, cette semaine nous vous présentons le pôle Electromagnétisme ! 

Il s’agit en quelque sorte d’un pôle R&D, dans lequel nous somme huit à étudier deux technologies : la lévitation avec le système Inductrack, et la propulsion avec un LIM (linear induction motor) c’est-à-dire un moteur asynchrone linéaire dans la langue de Thomas Pesquet.

Pour léviter nous avons donc étudié Inductrack, une technologie permettant de léviter sans avoir besoin d’alimenter en électricité la voie ou le système de lévitation du véhicule. En fait, nous utilisons des groupes de 5 aimants disposés de telle manière à créer un “champ de Halbach”, qui une fois déplacé au dessus d’une plaque d’aluminium fait léviter le pod.

Le pré-dimensionnement est fait, on attend les résultats du pôle test afin de valider les équations que nous utilisons pour l’instant, et ainsi pouvoir faire le dimensionnement global !

Quand au LIM, c’est donc un moteur électrique et linéaire. Nous concevons tout dessus, même la commande faite grâce à un onduleur, qui est un système permettant de transformer un courant continu en courant alternatif. Nous travaillons d’arrache-pied pour pouvoir le faire fonctionner le plus vite possible.

Il n’y a plus qu’une chose à dire : on a hâte de voir Maryline fonctionner !!

A bientôt!

Pôle S&A

Highlight: Le pôle Structure & Aérodynamisme

Bonjour à tous, cette semaine c’est du Pôle Structure et Aérodynamisme (S&A) dont on parle !

Pour ce premier article nous concernant, nous souhaitons nous présenter afin que vous puissiez comprendre qui vous suivez, et ce que nous faisons !

Nous sommes quatre étudiants à nous occuper du pôle S&A, tous passionnés par l’aérodynamisme et tous curieux de comprendre les efforts que le châssis subit dans de telles conditions de circulation. L’Hyperion, c’est un véhicule atteignant de très hautes vitesses en très peu de temps ! Et c’est ici que Newton nous indique que beaucoup de choses vont se passer !

Depuis plus de 6 mois nous travaillons sur le châssis et sur tous les mécanismes nous permettant de rouler à basse vitesse, et de léviter à haute vitesse. Comme vous avez pu voir la semaine précédente ici nous utilisons des barres de Halbach pour développer la poussée nécessaire à notre lévitation. Alors comment le châssis peut-il être la pièce maitresse dans le contrôle de notre altitude ?

En premier lieu, il est intéressant de savoir que les barres de Halbach développent un grand couple électromagnétique résistant lorsque la vitesse est faible, couple qui diminue grandement à partir d’une trentaine de kilomètres par heure. De ce fait, afin de maximiser notre accélération nous devons faire varier la distance des aimants aux plaques d’aluminium situées sur les côtés du rail. C’est ici que nous avons conçu notre système de montée et de descente d’aimants, nommé Mk3 :

Ce système est une première version que nous avons aujourd’hui modifiée afin d’utiliser des éléments standardisés pour réduire nos coûts de fabrication, permettant également de réaliser des tests avec un minimum de risque.

En second lieu, nous utilisons des systèmes composés de vis sans fin jouant un rôle de « train d’atterrissage », mais nous dévoilerons ce système au prochain article de notre pôle !

En attendant notre prochain rendez-vous, nous vous proposons une énigme :

Comment contrer le roulis d’un véhicule roulant sur un espace restreint (ici le rail) tout en ayant la possibilité en quelques secondes d’arrêter ce contrôle ?

Petit indice : J’ai le béguin pour mon rail en I!

A bientôt !

Le pôle S&A

IMG_2496

Highlight: Le pôle Test

Bonjour à tous, ici le pôle Test!

 

Au sein du pôle, nous avons en charge de valider les équations théoriques de lévitation magnétique trouvées par le pôle Electromagnétisme. Pour cela, nous avons réfléchi durant 6 mois à un banc d’essai. Après plusieurs modélisations, nous avons retenu la suivante : 

 

Notre banc d’essai est composé d’une voie circulaire en aluminium, d’une épaisseur de trois millimètres. Cette voie est mise en mouvement par un moteur électrique, situé sous la voie, au centre. Six petits poteaux en bois surmontés d’une roulette permettent de supporter la voie sur le diamètre extérieur. Ils permettent de minimiser les forces de pesanteur exercées sur le moteur, et de garantir que la plaque soit parfaitement horizontale.

 

Le mouvement de rotation de notre voie permet de faire léviter notre pod, qui lui est immobile. Le pod est composé de barres de Halbach. Ce sont des suites de cinq aimants, orientés comme suit : 

 

 

Afin de maintenir ces barres, nous avons imprimé en 3D des supports. Les barres de Halbach sont donc collées chacune sur leur support. Cela rend le pod modulable, puisque nous pouvons choisir de l’équiper d’une à cinq barres d’aimants. De plus, nous avons choisi de tester plusieurs tailles d’aimants afin de comprendre l’influence de la taille des aimants sur la vitesse à laquelle le pod commence à léviter. Finalement, ce banc d’essai, en plus de nous permettre de vérifier les équations de lévitation magnétique, va nous permettre de mieux comprendre la force de trainée électromagnétique.

 

Nous avons commencé la construction de notre banc d’essai le 14 mars. Nous ne rencontrons pour le moment aucun soucis. Nous devrions donc avoir fini terminé de le monter d’ici quatre semaines [depuis la publication de ce post]. Nous reviendrons donc vers vous à ce moment-là pour les résultats de nos tests !

 

À très bientôt !

 

Le pôle Test

 

 

WebsiteBG_Smol

Lancement du site

Le site de l’association Hyperion est enfin en ligne!

Ce site aura pour but de promouvoir les activités de l’association. Vous pouvez donc déjà y trouver une brève présentation de l’association et de l’équipe ainsi qu’une première version de notre roadmap 

Vous y trouverez également très prochainement de nouveaux contenus, qui vous permettront non seulement de découvrir les dernières actualités sur le projet, mais également de mieux suivre son avancée, notammenent grâce à de futurs versions de la roadmap.