Le pod

Aerodyn

Structure

Bien que le tube soit sous à vide, à haute vitesse le pod sera soumis à des forces de frottement non-négligeable. Le pod doit donc être étudié de façon à être le plus aérdynamique possible, tout en étant capable de contenir les différents composants du pod et en réduisant sa masse à un minimum.

10%

Agencement

Agencement du prototype en fonction des différentes technologies utilisées

10%

Aérodynamisme

Etude de l'aérodynamisme du prototype

Electromag

Propulsion

Le pod sera propulsé par un système novateur utilisant le principe de la lévitation magnétique, qui permet d’atteindre des vitesse extrêmement importante. Cette technologie étant encore à l’étude, le développement de nouveaux modèles théoriques est donc nécessaire, qui devront ensuite être testés et validés.

15%

Modèle

Etude des modèles de propulsation par lévitation magnétique

15%

Système

Conception du système de propulsion

Freinage

Freinage

Après avoir été propulsé à grande vitesse, le pod doit être capable de freiner sur une distance réduite. Pour cela un système de freinage performant doit être conceptualisé, et ce tout en prenant en compte la capacité du système à pouvoir dissiper la chaleur produite lors du freinage.

15%

Freinage

Conception du système de freinage du prototype

15%

Dissipation

Conception du système de dissipation de chaleur du prototype

SysEmb

Systèmes embarqués

Lors de son fonctionnement, le pod doit être capable de garantir l’alimentation électrique des différents sous-ensembles du pod ainsi que d’être capable de communiquer avec l’extérieur. Pour que cela soit possible, un système électronique fiable et robuste doit donc être utilisé.

25%

Energie

Alimentation du système en énergie

25%

Communication

Conception des différents sytèmes de communication du prototype